Gérer son temps de travail lorsque l’on est une maman entrepreneure du web est vraiment une préoccupation majeure.

Gérer son temps de travail n’est pas chose facile et on peut vite se laisser embarquer dans un tourbillon infernal.

Dans un précédent article sur comment s’organiser quand on est une maman entrepreneure du web, j’avais déjà évoqué quelques pistes sur les actions indispensables pour une organisation optimale.

Alors évidemment, lorsque l’on est maman, il y a toujours des impondérables, des choses imprévues qui nous tombent dessus et qu’il faut intégrer dans notre emploi du temps bien ficelé.

D’où l’importance d’optimiser ce temps précieux que l’on a parfois de façon aléatoire.

Aucune organisation n’est plus parfaite qu’une autre, chacun est libre d’utiliser la méthode qui lui est propre et qui lui permet d’avoir le plus d’efficacité.

Dans cet article, je vais vous partager 5 lois pour gérer son temps de travail avec efficacité.

# 1 La loi de Parkinson pour déterminer la durée d’une tâche

 

En 1955, Cyril Northcote Parkinson révèle une loi suite à une étude réalisée au sein de l’administration britannique.

Il met en évidence que plus on accorde du temps pour réaliser un travail et moins sera efficace le temps de réalisation.

Si l’on vous donne une semaine pour faire un travail, il y a de grande chance pour que vous utilisiez tout ce temps imparti.

On peut encore aller plus loin dans le raisonnement de Parkinson, en transposant son idée sur l’environnement de travail ou le budget alloué.

Par exemple, si vous avez un immense bureau à votre disposition, vous allez avoir tendance à occuper tout l’espace et à entasser un tas de choses parfois inutiles.

Vous allez avoir un sentiment d’encombrement et d’étouffement.

De même, lorsque vous devez acheter quelque chose et que vous avez un budget bien précis, il est très rare d’acheter en dessous de ce budget.

Le but de cette loi est donc de réduire le délai d’une tâche, de réduire son espace de travail et de s’allouer un budget moins important.

Pour aller plus loin dans l’exploration de cette loi, vous pouvez consulter mon article sur « comment évaluer son besoin de temps et d’argent »

# 2 La loi de Pareto pour déterminer les actions efficaces

 

Cette loi qui est également plus connue sous la forme de la règle des 80/20 fut inventée par Vilfredo Pareto, un sociologue italien.

Cette loi permet de mettre en avant que l’on peut avoir 80% de résultat en utilisant seulement 20% de notre temps.

Lorsque l’on est maman entrepreneure, cette loi prend tout son sens car on dispose de base que de très peu de temps de travail.

Il faut ainsi déterminer par avance, les tâches prioritaires des tâches accessoires.

Demandez- vous,  quel serait l’impact d’une tâche sur votre projet ou business.

Au départ, on a tendance à remplir notre agenda avec tout un tas de tâches à réaliser mais qui au fond, ne nous apporteront aucun résultat précis.

Il est très facile de se donner du travail pour se donner du travail et donc de se donner l’impression de beaucoup travailler.

Ceci n’est qu’une illusion et cela s’appelle, la procrastination.

Tous les objectifs ou les actions doivent être scrupuleusement réfléchis en amont.

# 3 La loi de Murphy pour prévoir les imprévus

 

Une loi conçue par Edward Aloysius Murphy Jr, un ingénieur aérospatial.

Cette loi est aussi connue sous le nom de la « loi des emmerdements maximum ».

Alors celle-là en tant que jeune maman, elle nous parle plus particulièrement cette loi de gestion du temps.

C’est tout notre quotidien, et même plus, c’est notre combat de tous les jours.

Comment gérer les imprévus ?

Par exemple, il m’arrive de programmer des lives sur Instagram ou des coachings et que ma fille tombe soudainement malade.

C’est le drame car derrière, c’est tout un système qui est désorganisé.

J’essaie de prévoir au mieux ce genre de situation assez stressante et frustrante à gérer.

Lorsque je prévois des choses, j’essaie toujours d’avoir un plan B et de réorganiser ma journée en fonction de ça.

Il faut être réactif et savoir tout réorganiser en un instant.

Ce n’est pas facile au début, mais avec le temps, on développe certains automatismes et cela devient de moins en moins difficile.

pomodoro

# 4 La loi d’Illich pour planifier des pauses

 

C’est une loi qui se base sur la théorie du rendement décroissant, mise en place par Ivan Illich, un penseur autrichien.

Il a démontré qu’au-delà de 90 minutes de travail l’être humain n’était plus dans une efficacité de travail optimale.

On doit parfois exécuter des tâches assez chronophages donc il est vraiment important de s’accorder des temps de pause.

Quand on est tout le temps dans l’exécution, on a du mal à prendre du recul et à analyser certaines choses.

Dans un précédent article, j’avais aussi évoqué la méthode pomodoro qui fonctionne plutôt bien.

# 5 La loi de Carlson pour déterminer des sessions de travail

 

Cette loi est aussi appelée, « la loi des séquences homogènes ». C’est une loi créée en 1951 par Sune Carlson, un économiste suédois.

Il a démontré que le fait de vouloir exécuter une tâche en plusieurs fois ou plusieurs tâches en même temps était beaucoup moins efficace.  

Il est préférable de terminer une tâche sans interruption ou de regrouper les mêmes tâches d’une même catégorie dans le même temps.

Par exemple, lorsque je programme mes publications sur les réseaux sociaux, j’aime bien le faire au même moment sur plusieurs jours.

Lorsque mon cerveau a intégré le processus, je vais beaucoup plus vite.

Il faut également éviter les distractions, c’est- à- dire, pouvoir s’isoler dans une pièce au calme et ne pas regarder ses emails, ni ses notifications.

Ce qu’on appelle le multitasking, n’est pas quelque chose à privilégier.

Votre cerveau a besoin de clarté pour être efficace.

On peut donc dire que gérer son temps de travail avec efficacité est possible grâce à la mise en place quotidienne de toutes ces lois.

Il n’y a pas de méthodes plus efficace qu’une autre mais en combinant ces différentes lois, vous mettez sans aucun doute toutes les chances de votre côté pour travailler efficacement avec le peu de temps que vous avez.

Mais n’oubliez pas que si vous êtes maman, aucune loi ne pourra vous aider à accepter les frustrations, les imprévus et l’impression de faire du sur place.

La patience et la bienveillance sont aussi des paramètres à prendre en compte pour l’efficacité de votre travail.

Le temps est votre meilleure allié dans la réussite de votre projet, ne l’oubliez pas !

Si vous avez aimé l'article vous être libre de le partager :)