Trouver l’inspiration pour la création de ses contenus n’est pas toujours facile. Entre les formats longs comme les articles de blog, les podcasts, les vidéos YouTube et les publications sur les réseaux sociaux, autant avoir un sacré stock à disposition.

Il va donc falloir trouver de nombreuses sources d’inspiration.

Il faut tout de même rappeler que la création de contenu, c’est une stratégie marketing avant tout. Cela implique donc que l’on ne va pas choisir du contenu au hasard. Le contenu doit être pertinent et avoir un but.

Vous allez donc partir à la recherche d’éléments comme les peurs, les problématiques, les croyances limitantes, les freins, les erreurs, etc.

C’est bien de savoir où chercher mais c’est encore mieux de savoir quoi chercher.

Dans cet article, je vous partage 7 façons de trouver l’inspiration pour la création de vos contenus.

#1 Aller à la rencontre de son client idéal

 

Je ne présente plus l’importance de bien définir son client idéal avant de commencer quoi que ce soit.

Vous avez bien compris aujourd’hui que votre réussite sur le web est indirectement de votre stratégie de contenu, dépend fortement de la connaissance parfaite de votre client idéal.

Je sais au combien c’est difficile au départ, d’aller échanger avec son client idéal.

Cela nous confronte immédiatement à la réalité et ce n’est pas forcément une situation confortable.

C’est pourtant presque, une question de bon sens.

Vous allez vendre des produits à des êtres humains, vous allez aider des gens alors pourquoi être si réfractaire à questionner la personne sur ses peurs et ses problèmes.

Vous pouvez rencontrer votre client idéal dans les groupes facebook, dans les forums, auprès de votre entourage mais également au sein d’un club sportif ou d’une association.

Même si l’on est dans l’ère du virtuel, n’oubliez pas que dans la vie de tous les jours, vous êtes aussi en contact avec des personnes et donc n’hésitez pas à parler de votre projet.

Produire du contenu sera de fait beaucoup plus facile puisque vous serez certain de lui parler mot pour mot directement.

Si l’exercice est trop difficile au tout début, par chance, il existe d’autres moyens d’en savoir plus sur lui malgré tout.

 

# 2 S’inspirer des commentaires

 

Avec le web, les gens s’expriment de plus en plus et laissent très souvent des commentaires et surtout lorsqu’ils sont insatisfaits et que leurs besoins n’ont pas été comblés.

Vous pouvez lire les commentaires un peu de partout.

Sous les articles de blog, les vidéos YouTube, les podcasts, les sites marchands et sous les publications de vos concurrents.

En réaction, ils peuvent affirmer une peur, évoquer une problématique, exprimer un frein.

C’est une mine d’or pour vous car en réponse, vous allez pouvoir produire le contenu dont il a spécifiquement besoin.

Vous pouvez aussi regarder sur Amazon, les commentaires, réflexions, remarques laissées en « avis » sous les livres phares de votre thématique.

# 3 Lire des études sur votre thématique

 

Déformation universitaire mais j’aime beaucoup lire des études et notamment dans des revues anthropologiques ou sociologiques. On n’y apprend des choses assez pertinentes sur les phénomènes sociaux et les comportements humains.

Pour pouvoir produire du contenu de qualité, c’est clair qu’il va falloir avoir une sacrée connaissance en matière de psychologie humaine.

Cela vous donne une idée des questionnements et des problématiques existantes dans votre domaine d’activité.

Il y a aussi les études de marché que vous pouvez retrouver sur le site de l’INSEE ou de l’Ipsos

# 4 Lire des ouvrages

 

Là encore certainement un vestige de mes longues années d’études et des longues heures passées au sein des bibliothèques universitaires.

On l’oublie aujourd’hui et encore plus pour les nouvelles générations mais il n’y a pas qu’internet pour dénicher des informations hyper intéressantes.

Il suffit de vous rendre dans une librairie ou au rayon livres des grandes enseignes pour dénicher des pépites.

Surtout, si vous voulez vous démarquer de vos concurrents et proposer des contenus hors des sentiers battus alors, ça vaut le coup d’œil.

On peut découvrir des méthodes singulières, des angles de vue originaux, etc.

lire-des-ouvrages

 

# 5 S’inspirer de sa propre expérience

 

J’ai longtemps cherché des idées en externe et encore aujourd’hui alors que je n’ai même pas exploité mes propres questionnements et expériences face à la problématique que je souhaite résoudre.

Généralement, on décide d’entreprendre dans un domaine qui nous ait cher, dans quelque chose qui nous a particulièrement touchée à un moment donné dans notre vie.

Cela veut dire que l’inspiration est forcément en nous.

Ce que je traverse au quotidien, d’autres le traversent aussi. Je suis en capacités de les comprendre et donc aussi de les rassurer, de leur donner des conseils, etc.

Vous pouvez déjà tenir un journal de bord avec vos ressentis, peurs, solutions, étapes.

N’ayez pas peur de parler de vous et de vous mettre en avant.

Votre propre histoire sera sans aucun doute votre plus grande source d’inspiration.

# 6 Analyser les contenus qui marchent chez les autres

 

Si vous avez réalisé une étude de marché au début de votre projet entrepreneurial, vous avez forcément jeté un petit coup d’œil au contenu de vos concurrents. Que cela soit sur un format long ou sur les réseaux sociaux.

Vous avez donc un aperçu du contenu qu’il est pertinent de produire. Vous avez aussi la possibilité d’analyser la valeur d’un contenu qui a bien fonctionné en regardant le nombre de likes ou de commentaires sous un post.

Attention, il ne s’agit pas de copier mais vous pouvez récupérer l’idée de base et la reproduire à votre façon.

# 7 Recycler son contenu

 

Alors oui, on n’y pense pas souvent mais avec une même idée, on peut écrire plusieurs contenus avec différentes approches.

On peut aussi écrire un contenu long et extraire certains passages pour en faire des posts courts sur les réseaux sociaux.

C’est en général ce que je fais et cela m’aide à produire de nombreux contenus sur les réseaux sociaux et  de façon régulière.

Par exemple, avec mon article sur les 5 lois de gestion du temps, je peux présenter individuellement chacune des lois en détail en faisant 1 post pour chacune sur les réseaux sociaux.

 On peut vite se retrouver avec une grande quantité de contenu.

Ensuite, vous pouvez aussi reprendre un contenu qui a rencontré de l’engouement mais l’aborder d’une différente manière.

Bonus

 

Voici quelques précieux outils qui peuvent compléter vos inspirations pour la création de contenu et vous aider à tenir la cadence sur le long terme.

Quora

C’est une plateforme qui permet d’échanger ces connaissances et poser des questions sur différentes thématiques.

Vous pouvez choisir des canaux de discussions en fonction de vos sujets de prédilection.

On y retrouve souvent de vraies pépites. On peut aussi apprendre des choses un peu différentes que ce que l’on peut trouver sur les réseaux sociaux ou des moteurs de recherche plus « classiques ».

Answer the public  

C’est un outil absolument fabuleux car ils regroupent des tonnes de questionnements posés par les internautes sur un sujet en particulier.

Attention, en version gratuite, vous êtes limité à 3 recherches par jour.

Vous allez trouver des exemples de contenu avec « comment, pourquoi, quel », etc.

Le nombre de questions est assez impressionnant et couvrira déjà quelques semaines de contenu.

Pinterest

C’est un outil qui est plus souvent utilisé pour les recettes de cuisine ou DIY de décoration mais on n’y trouve énormément de contenus différents sur toutes les thématiques.

C’est un moteur de recherche mais plus visuel qui rassemble des articles de blog, des vidéos, des podcasts, des ebooks, des fiches pratiques, etc.

Vous avez la possibilité d’enregistrer certains contenus dans des tableaux et ainsi, vous constituer une base de données lorsque vous avez besoin de piocher des idées.

Ubersuggest 

C’est un outil qui présente le volume de recherche de certains mots-clefs tapés sur les moteurs de recherche par les internautes.

Il présente des variations avec des questions différentes.

On peut aussi analyser la performance de certains contenus comme les articles de blog de nos concurrents.

Feedly

C’est une application absolument géniale qui permet de rassembler au même endroit tous vos blogs favoris, de faire des classements par catégorie et d’être au courant des derniers articles parus sur les blogs que vous suivez.

Cela vous permet notamment de rester informer sur les tendances de votre thématique et d’enrichir encore plus vos connaissances.

Cela peut vous donner des idées de contenu à produire prochainement.

Finalement, trouver l’inspiration pour créer du contenu n’est pas si difficile que ça au vu de toutes les possibilités qui s’offrent à nous.

Évidemment, l’interaction directe avec votre client idéal reste à privilégier même s’il n’est pas toujours facile pour lui de s’exprimer et surtout lorsqu’il s’agit de sujet douloureux.

C’est parfois plus facile de regarder des commentaires ou des avis où il aura plus de facilité à se livrer.

N’oubliez pas que d’autres personnes ont commencé avant vous et que donc, vous avez beaucoup de choses à apprendre de vos concurrents.

Prenez également des habitudes de lecture, que cela soit des ouvrages, des magazines ou encore des études.

Si c’est une thématique qui vous touche personnellement, essayé de puiser l’inspiration dans votre parcours.

Le plus dur est sans doute de commencer. Par la suite, vous allez forcément avoir de plus en plus d’idées de contenu car vous allez être plus souvent en interaction avec votre audience.

Vous allez pouvoir utiliser les messages privés que vous avez reçus, les mails qu’on vous a envoyés, les commentaires que vous recevez sur vos différents réseaux sociaux, les réponses que vous avez déjà recueillies dans vos anciens sondages et enfin, les questions qu’on vous a posées pendant vos lives.

Plus d’excuses, c’est à votre tour de passer à l’action.

Est- ce que c’est vraiment une source de difficulté pour vous la création de contenu ? Est- ce que vous avez des autres sources d’inspiration ? Qu’est- ce que vous préférez ?

Si vous avez aimé l'article vous être libre de le partager :)
%d blogueurs aiment cette page :