J’ai déjà évoqué dans mon premier article toutes les bonnes raisons de devenir une maman entrepreneure mais il est vrai que cela demande une sacrée organisation.

S’organiser, que l’on soit entrepreneure tout court ou que l’on soit une maman entrepreneure du web, est un challenge de tous les jours et c’est de loin la préoccupation majeure.

Mais être une maman entrepreneure sur le web est encore très différent et la partie organisation est plus que primordiale.

Pourquoi ? Parce que si l’on a choisi d’entreprendre sur le web c’est sans doute parce que nous sommes mamans et que nous voulons profiter un maximum de nos enfants.

Qui dit entreprendre sur le web, dit aussi travailler à la maison. Et voilà la plus grosse difficulté des mamans entrepreneures sur le web. La maison, c’est le lieu de vie de la famille, il est difficile de faire la part des choses entre la vie professionnelle et la vie de famille.

Lorsqu’un enfant vous sollicite, vous allez forcément répondre à son besoin et vous n’allez certainement pas lui dire : « je suis au travail donc fais comme si je n’étais pas là ». Cela peut vite se transformer en un tourbillon infernal et vous allez rentrer peu à peu dans de la culpabilité d’un côté, par rapport à votre enfant et de l’autre, par rapport à votre entreprise que vous n’arrivez pas à développer.

Même si le fait d’être web entrepreneur peut faire rêver, le quotidien peut aussi vite se transformer en cauchemar si l’organisation n’est pas bien rodée.

Alors, comment s’organiser quand on est une maman entrepreneure du web ?

Les indispensables

 

Tout d’abord, il y a de nombreux paramètres au niveau de l’état d’esprit et de l’environnement qu’il est nécessaire de travailler.

L’organisation ce n’est pas seulement de cocher des cases sur un bout de papier, mais c’est aussi mettre en place des actions dans le bon ordre et au bon moment.

C’est aussi faire un travail d’introspection intérieur profond et se respecter avant tout.

Pour cela, il y a un certain nombre de choses à mettre en place :

# 1 Apprendre à lâcher prise

 

Voilà, l’un des principaux freins à l’organisation.

Lorsque l’on devient maman, on a tendance à vouloir que tout soit parfait comme ça l’était avant l’arrivée de cette merveille.

Mais … Ce n’est pas du tout comme avant et vous venez de vivre là un vrai bouleversement.

C’est un fait, votre vie va changer !

Alors oui, moi aussi je voulais que ma maison soit bien rangée, toute propre, la chambre du bébé impeccable, digne des plus grands magazines de déco afin de recevoir mes visiteurs dans de très bonnes conditions.

Avec du recul, je pense que seul ce petit bébé attirait toute leur attention.

Et l’autre problématique est sans doute le perfectionnisme. Celui- là, il est vraiment difficile à combattre.

A ce moment- là, il est très important de faire la part des choses entre ce qui est important et ce qui est optionnel.

Votre temps est plus précieux que jamais, ne gâchez pas votre énergie dans ce qui n’apporte aucune plus- value.

Eh bien vous voyez, pour une entreprise, c’est exactement la même chose. Il va falloir garder votre énergie pour les actions qui vous donnent du résultat.

C’est par là que passe une organisation optimale.

# 2 Apprendre à se connaître

 

Après avoir fait tout un travail sur le lâcher prise, il est temps d’apprendre un peu plus à vous connaître.

Qu’est- ce que j’entends par apprendre un peu plus à vous connaître ?

On a toutes des prédispositions, des facilités de travail à un moment plus qu’à un autre.

Il n’y a pas un planning que vous allez pouvoir copier/coller d’une autre personne car une bonne organisation c’est avant tout une question d’adaptation.

Notez sur un cahier votre niveau d’énergie, le matin, le soir et l’après-midi.

Il est très important de découper ses tâches selon son niveau d’énergie.

Par exemple, moi je suis incapable de réfléchir au-delà de 16h30. Je réserve donc des tâches qui demandent moins de réflexion en fin de journée et en soirée. Cela peut être par exemple, préparer le visuel de mes publications sur les réseaux sociaux.

Au contraire, je réserve l’écriture de mes articles et la partie stratégie, plutôt le matin.

Depuis que je respecte mon rythme, je suis beaucoup plus efficace et surtout beaucoup moins frustrée.

Mais vous allez me dire, qu’il y a un léger détail que j’ai oublié dans ce beau schéma.

Eh oui, ce détail, c’est certainement votre ou vos progénitures.

Il est bien évident que du coup le rythme de vos enfants est un paramètre à combiner avec votre propre rythme.

Mais dans le fond, c’est un peu le même principe. C’est-à-dire que lorsque votre enfant est en sieste, il est bien évident que vous allez pouvoir effectuer des tâches qui demandent plus de concentration.

Lorsque votre enfant joue de façon autonome mais avec de l’attention de votre part, vous allez pouvoir faire des tâches un peu plus légères.

Il faut aussi inclure dans votre rythme vos besoins en matière de repos.

Le mettre mot c’est avant tout de vous écouter. Si vous ressentez le besoin de dormir lorsque votre enfant fait la sieste, n’hésitez pas une seule seconde et faites le. Parce que ce temps de repos vous permettra peut-être de travailler plus efficacement en soirée.

Rien de pire que de brasser du vent lorsque l’on est fatigué.

Je vais être honnête, créer votre entreprise dans ces conditions, va vous prendre du temps et c’est tout à fait normal. Le plus important est d’aller jusqu’au bout et de créer des conditions favorables à la réussite de votre projet et non qui vous épuisent et qui vous découragent.

Bureau-a-la-maison

# 3 Se créer un environnement de travail

 

Un autre point essentiel est le fait de vous créer un environnement propice au travail.

Travailler de son domicile peut paraître de prime à bord assez alléchant mais en réalité cela nuit certainement à la productivité.

Lorsque l’on est au travail, on est psychologiquement conditionné pour effectuer le travail que l’on nous donne dans un laps de temps imparti. Il y a très peu de distractions.

En revanche, lorsque l’on travaille à la maison, il est très tentant d’étendre une machine entre 2  tâches, de passer un coup de téléphone pour prendre un rendez- vous, de regarder le chat de la voisine par la fenêtre, de passer de longues minutes sur les réseaux sociaux, etc.

Je vous conseille donc de vous aménager un coin bureau assez sympa. Vous pouvez lire l’excellent article d’une hirondelle dans les tiroirs pour avoir quelques idées.

Alors oui, la particularité d’une maman entrepreneure c’est son adaptation. Il sera plus judicieux d’avoir un ordinateur  portable afin de pouvoir vous déplacer et travailler de n’importe quelle pièce.

Je vous avoue que pour ma part, j’avais toujours un petit cahier à porter de main pour noter des idées, des actions à réaliser.

Les idées viennent parfois dans des moments de détente ou lors des repas donc il faut profiter de ces étincelles pour les noter.

Comment s’organiser concrètement

 

Dans un précédent article, j’avais déjà évoqué quelques pistes d’organisation pour les jeunes mamans qui souhaitent créer leur entreprise.

Et bien entendu, le premier point à considérer est le mode de garde pour les enfants. Mais, il y a également d’autres choses à mettre en place.

# 1 Solliciter son entourage

 

Vous allez vivre une période très intense tant au niveau émotionnel qu’au niveau physique. Dans ce contexte, il est indispensable d’avoir le soutien de votre entourage.

En premier lieu, votre conjoint. Vous devez vraiment discuter avec lui de votre projet, de vos objectifs et qu’est- ce que cela implique dans votre vie de famille.

Il va falloir qu’il soit très compréhensif et qu’il soit très présent pour vous soutenir lors de moments de doute ou de découragement.

Il faut que vous puissiez trouver un équilibre pour le partage des tâches concernant la maison et concernant les enfants. Il n’est pas non plus question de réserver du temps uniquement pour vous, mais il faudra aussi respecter les moments de loisirs de votre conjoint.

C’est vraiment un travail d’équipe et c’est ce qui contribuera fortement à votre réussite.

Ensuite, il y a aussi votre entourage proche ou vos amis.

Vous pouvez solliciter les grands- parents, les oncles, les tentes pour qu’ils puissent à tour de rôle garder les enfants en semaine ou le week-end. Vous pouvez établir un planning hebdomadaire avec leur accord. Ils seront certainement hyper contents de cette proposition.

Si vous faites appelle à une crèche, garde à domicile ou assistante maternelle, c’est encore mieux pour vous. Mais c’est un choix très personnel.

Dans tous les cas, surtout ne culpabilisez pas de laisser vos enfants à d’autres personnes car vous avez entrepris cette aventure pour de très bonnes raisons et certainement avant tout pour le bien- être de votre famille. Rappelez- vous de cela constamment.

# 2 Etablir un planning avec des actions ciblées et efficaces

 

Alors, établir un planning ok mais pas n’importe comment !!

Je vous conseille, tous les dimanches de prendre 1 heure pour réfléchir au planning de la semaine.

Il va falloir dans un premier temps mettre à plat votre rythme, celui des enfants, la disponibilité de vos proches ou des horaires de garde, les différents rendez- vous et bien entendu combiner avec votre emploi à temps partiel si cela est le cas.

Le pire serait de programmer des actions complètement inutiles.

Dans un deuxième temps, vous allez réfléchir aux résultats que vous souhaiter obtenir du plus proche au plus éloigné.

 

Par exemple :

 

  1. Je dois définir mon client idéal.
  2. Je dois trouver le nom de ma marque et de mon domaine.
  3. Je dois élaborer mon logo et mon identité visuelle.
  4. Je dois installer et configurer WordPress pour mon blog.
  5. Je dois trouver mon thème de blog et l’installer.

Ensuite, vous allez découper ces résultats en petites actions.

Je dois définir mon client idéal :

  1. Je fais un sondage sur les groupes Facebook.
  2. Je pose des questions sur les forums.
  3. J’établis ma fiche d’identité de mon client idéal.
  4. Je fais la liste de ses problématiques.
  5. Je fais la liste de ses attentes.

Je dois trouver le nom de ma marque et de mon domaine :

  1. Je fais un brainstorming sur mon client idéal, le message que je veux faire passer, mon positionnement.
  2. Je regroupe des mots, je fais des compositions et j’en choisi 3.
  3. Je vérifie que ce nom ne soit pas déposer sur l’INPI et que le nom de domaine soit disponible.
  4. J’achète le nom de domaine.

 

Vous avez compris le principe et vous pouvez encore aller beaucoup plus loin dans le découpage des tâches ou vous pouvez partir d’un résultat encore plus global. A vous de voir ce qui vous parle le plus.

Le principe, c’est d’éviter de s’éparpiller et de commencer par le point Z alors que le point A n’est pas du tout abouti.

Un seul résultat à la fois sinon vous risquez de très vite partir dans tous les sens et au final de ne rien réaliser de concret.

Alors bien sûr, il faudra faire avec les imprévus de la vie et adapter au jour le jour votre planning.

Pensez aussi à réserver des créneaux pour l’apprentissage de nouvelles compétences car c’est très important dans le web de se mettre à la page.

Je sais qu’il est très difficile de se former et en même temps d’être dans le feu de l’action mais il faudra trouver un juste milieu entre le suivi d’une formation et le passage à l’action.

Inutile de passer des heures et des heures à visionner des vidéos, il faut aussi mettre en pratique assez rapidement ce que l’on apprend.

Pour ma part, je me suis aussi beaucoup formée en écoutant des podcasts car le format est idéal lorsque l’on est une jeune maman.

# 3 Intégrer un réseau de mamans entrepreneures

 

Un autre point essentiel que je ne cesserais de vous répéter, c’est l’importance d’intégrer un réseau.

Vous connaissez ce célèbre dicton qui dit que : « seul on va plus vite et ensemble on va plus loin ».

Dans notre cas, ce dicton est plus que parlant. Notre plus gros défi est de ne pas se décourager et de suivre le plan coûte que coûte.

Faire partie d’un groupe qui partage les mêmes difficultés bien spécifiques aux mamans entrepreneures est indispensable.

Vous allez pouvoir échanger sur des astuces d’organisation et prendre du recul sur le fait que vous avanciez tout doucement car vous n’êtes pas la seule dans ce cas- là.

Profitez de l’expérience des autres et des encouragements, vous ferez certainement un pas- de-géant.

Vous allez  avoir les idées plus claires sur les actions que vous devez mener et les objectifs que vous souhaitez atteindre.

Vous allez profiter des conseils ou vous rendre compte que vous êtes sur la mauvaise route et ainsi rectifier les choses avant d’être totalement épuisée et découragée.

Vous allez alors gagner un temps précieux et votre organisation n’en sera que plus efficace.

Je vous parlerai certainement dans un prochain article de certaines méthodes de productivité qui sont assez efficaces. Car l’organisation c’est bien mais la productivité c’est mieux !

Vous avez compris, je n’ai pas de recettes miracles, il va falloir vous adapter au mieux et éviter de vous éparpiller et donc de vous épuiser inutilement.

Vous pouvez trouver votre propre routine au fil du temps et au fil de l’évolution de votre situation personnelle.

Mais essayez de vous débarrasser de cette culpabilité et de ce perfectionnisme qui va vous bloquer et vous empêcher de passer à l’action.

Alors les mamans, dites- moi en commentaire si ça vous semble réaliste et si vous avez des astuces d’organisation à nous partager ?

Si vous avez aimé l'article vous être libre de le partager :)
%d blogueurs aiment cette page :