La psychologie positive pour booster son projet d’entreprise est sans aucun doute une alliée de taille.

Dans un précédent article sur les blocages à travailler pour avoir un « mindset » d’entrepreneur, j’avais déjà évoqué quelques pistes d’amélioration. 

Je parle très souvent de « mindset » car c’est pour moi l’un des points essentiels de la réussite d’une entreprise mais hélas très souvent négligé.

Lorsque l’on se lance dans l’entrepreneuriat au départ, on est dans une grande euphorie, tout est beau, tout est fantastique et on s’imagine très vite se retrouver au sommet de cette montagne.

Sauf que l’on ne visualise pas du tout le chemin pour y arriver. On va très vite se laisser envahir par un sentiment négatif au fur et à mesure du franchissement des obstacles.

C’est là que la psychologie positive peut jouer un grand rôle.

L’optimisme, ça se cultive et nous allons voir comment.

La psychologie positive : c’est quoi ?

La psychologie positive est souvent qualifiée comme étant « la science du bonheur ». C’est une discipline fondée en 1998 et qui s’intéresse à la santé et au bien- être, ce qui rend heureux, optimiste plutôt que de s’intéresser aux psychopathologies.

Cela permet un accomplissement de soi grâce à la mobilisation de nos forces positives.

En appliquant la psychologie positive, on vise à améliorer ses capacités plutôt que d’essayer de corriger ses défauts.

Pour cultiver son bonheur au quotidien, il faut cerner ses 5 forces positives et les exploiter au maximum en réorganisant notre vie autour d’eux.

Il faut également se concentrer sur les évènements présents et ne pas anticiper des évènements futurs qui participeraient à rendre notre état anxiogène.

Il est recommandé de pratiquer ce que l’on appelle, des activités de « pleine conscience ».

Comment l’appliquer dans son projet d’entreprise ?

 

# 1 Être aligné avec ses valeurs

 

Si vous avez décidé de vous lancer dans l’entrepreneuriat c’est certainement parce que votre précédent emploi ou l’entreprise qui vous employait n’était pas du tout en adéquation avec vos valeurs. Alors vous avez dit stop, vous avez décidé de ne plus subir et de créer le job de vos rêves.

Des valeurs, ce sont des convictions profondes que l’on considère comme essentielles. Elles orientent toutes nos décisions, nos actions et nos comportements. Il est très difficile pour l’être humain d’agir contre ses valeurs. Elles permettent de nous procurer une certaine sérénité intérieure.

Ce sont en quelque sorte notre moteur pour la motivation.

Donald Super, psychologue américain spécialisé dans l’orientation professionnelle à identifié 15 valeurs professionnelles fondamentales qui influencent les motivations au travail :

  1. Stimulation intellectuelle: une valeur accordée au travail qui permet d’avoir la possibilité de penser de manière indépendante et d’appréhender le pourquoi du comment des choses.

  1. Créativité : besoin d’inventer de nouvelles choses, de concevoir de nouveaux produits ou de développer des idées nouvelles.

  1. Management: une valeur accordée à un travail qui permet de planifier, d’organiser celui des autres et/ ou ses propres activités.

  1. Variété: valeur accordée à un travail polyvalent.

  1. Sens esthétique: valeur accordée à un travail qui permet de réaliser de belles choses et de rendre plus beau le monde qui nous entoure.

  1. Relations avec la hiérarchie: besoin d’effectuer un travail sous les ordres d’un supérieur hiérarchique.

  1. Relations avec les collègues: valeur accordée à un travail qui permet le contact et de bonnes relations avec ses collègues.

  1. Altruisme: valeur présente lorsque l’on aime contribuer au bien- être des autres.

  1. Indépendance : valeur présente chez les individus qui aiment faire les choses par eux- mêmes, sans être soumis à trop de règles et de contrainte.

  1. Prestige: valeur accordée à un travail qui permet d’avoir une image socialement élevée aux yeux des autres et de susciter le respect.

  1. Environnement : cette valeur tend à être importante pour les personnes ne privilégiant pas le travail en lui- même, mais plutôt les conditions annexes.

  1. Style de vie: valeur accordée à un travail qui permet de mener un style de vie que l’on a choisi et d’être en accord avec soi- même.

  1. Sécurité: cette valeur est associée à un fort besoin de stabilité et de garantie de l’emploi.

  1. Avantages économiques: la rémunération est importante ainsi que les avantages annexes comme les possibilités d’évolution, les primes, etc.

  1. Réalisation: besoin de voir des résultats visibles et tangibles à leur action. Procure un sentiment d’accomplissement en réalisant bien une tâche.

Exercice :

  • Lister les 3 valeurs professionnelles les plus importantes pour vous ?
  • Lister les 3 valeurs professionnelles les moins importantes ?
  • De quelle façon pourriez- vous intégrer les valeurs importantes pour vous dans votre projet d’entreprise ?

Il est donc important de faire le point sur ses valeurs, sur votre mission de vie, sur ce qui vous fait vibrer.

Si tout coule de source, vous allez attirer le bonheur et de fait, le succès.

# 2 Exploiter vos forces de caractère

 

Les forces de caractères, c’est le fait d’exploiter de manière pertinente et régulière ses propres talents.

Un talent, c’est quelque chose que vous faites facilement et naturellement.

C’est tellement naturel que parfois, il est difficile d’en avoir conscience.

Lorsque l’on exploite ses talents au quotidien on possède plus de motivation, on est performant et on ne s’épuise pas.

Nous apprécions ce que nous faisons, nous le réussissons et donc ça dure dans le temps.

On possède tous plusieurs talents mais on ne les exploite pas forcément.

Les talents se révèlent lorsque nous faisons. C’est notre patte personnelle, une chose qui nous rend unique.

Un talent est une combinaison d’actions, de manières de faire et de savoirs.

Les forces de caractères sont une expression optimale des talents propres à chacun.

Dans la classification de Peterson & Seligman, il existe 24 forces :

Sagesse et connaissance :

  • Créativité, ingéniosité, et originalité
  • Curiosité et intérêt accordé au monde
  • Discernement, pensée critique, et ouverture d’esprit
  • Amour de l’étude, de l’apprentissage
  • Perspective, Sagesse

Courage :

  • Courage et vaillance
  • Assiduité, application, et persévérance
  • Honnêteté, intégrité, et sincérité
  • Joie de vivre, enthousiasme, vigueur et énergie

Humanité :

  • Capacité d’aimer et d’être aimé(e)
  • Gentillesse et générosité
  • Intelligence sociale

Justice :

  • Citoyenneté, travail d’équipe et fidélité
  • Impartialité, équité et justice
  • Leadership (capacité à diriger)

Tempérance/ modération :

  • Le Pardon
  • Modestie et humilité
  • Précaution, prudence, et discrétion
  • Maîtrise de soi et autorégulation

Transcendance :

  • Reconnaissance de la beauté
  • Gratitude
  • Espoir, optimisme, et anticipation du futur
  • Humour et enjouement
  • Spiritualité, religiosité, but dans la vie, et foi

Pour connaître vos forces, je vous invite à faire le test sur viacharacter, il suffit de s’inscrire gratuitement et il est possible de le traduire en français.

Connaître vos forces vous permettra d’être plus épanouie au quotidien et beaucoup plus efficace.

# 3 Suivre votre intuition

 

À  force d’être dans le terre à terre dans la théorie, la bonne méthodologie à suivre, on en oublie parfois l’intuition.

Je dirai même plus que l’on sous – estime la puissance de notre intuition. La puissance d’une dimension spirituelle.

D’après la définition du Larousse, l’intuition est une « connaissance directe, immédiate de la vérité, sans recours au raisonnement, à l’expérience ».

Est- ce que cela vous est déjà arrivé de vous dire : « je le savais, j’aurai dû suivre ma première intuition, j’aurai dû m’écouter » !!

Et si cette petite voix intérieure qui vous chuchote quoi faire dans votre vie avait la bonne réponse ?

Et pourquoi l’on veut tout le temps la contredire ? !

Parce que l’être humain est sans cesse dans la recherche du concret, du raisonné et dans la recherche de preuves.

Et pourtant, l’intuition alliée à la stratégie dans une activité qui fait sens, elle est source de performance, car l’intuition sait toujours ce qui est bon ou juste.

L’intuition est utile pour construire le projet d’une entreprise qui vous fait vibrer.

Exercice :

  • Listez 3 évènements de votre vie professionnelle, présente ou passée, lors desquels votre intuition s’est exprimée ?
  • Pour chacun d’eux avez- vous écouté votre petite voix ? Quelles en ont été les conséquences ?

# 4 Se tourner vers les autres

 

Le travail peut être considéré comme étant autre chose que pour le simple fait de gagner sa vie ou que d’occuper ses journées. Travailler peut être aussi l’occasion de contribuer et d’apporter quelque chose d’unique à la société. Cela permet de donner du sens à ce que l’on fait et de se sentir utile. Dans quel domaine avez- vous envie de mettre votre pierre à l’édifice ?

Richard Bolles, Pasteur américain spécialiste de la recherche d’emploi et de la transition de carrière à identifié 9 grands domaines de contribution associés à des besoins :

    1. Domaine de l’esprit et de l’intellect: besoin de savoir, de connaissance.
     
    1. Domaine du corps: besoin de santé, de bien- être physique, de nourriture.
     
    1. Domaine du beau, de l’œil, des sens: besoin d’art et de beauté.
     
    1. Domaine du cœur: besoin d’amour et de compassion.
     
    1. Domaine de la conscience et de la volonté: besoin de justice, de droit, d’honnêteté.
     
    1. Domaine de la spiritualité: besoin de spiritualité, de compassion, amour de l’humanité.
     
    1. Domaine de la distraction: besoin d’émotions, de rire, d’amusement.
     
    1. Domaine de la consommation: besoin de création et production.
     
    1. Domaine de la terre: besoin de ressources, gestion et protection.

    Exercice :

     

    • Quel est le besoin du monde dont vous vous sentez le plus proche ?

     

    • De quelle façon aimeriez- vous y contribuer ?
    journal-de-gratitudes

    # 5 Tenir un cahier du bonheur et de gratitude

     

    Lorsque l’on développe son projet d’entreprise, on passe par des hauts, des bas, des traversés du désert. On en perd parfois la raison ou les raisons profondes qui ont déclenché ce passage à l’action.

    Selon la psychologie positive, le bonheur est composé de 50 % de prédispositions génétiques (on est soit 50% optimiste, soit 50 % pessimiste), 10 % des conditions de vie (travail, salaire, milieu d’habitation, statut marital, etc.) et 40% de vous.

    Vous avez donc le pouvoir d’influer sur votre niveau de bonheur à hauteur de 40%.

    Ce ne sont pas les évènements qui vous arrivent qui créent votre bien- être mais bien la façon dont vous y faites face et dont vous les envisagez.

    Comment faire pour doper votre état d’esprit ?

    Exercice :

    Tenez quotidiennement un journal de gratitude. Tous les soirs avant de vous coucher, notez- y 3 kifs du jour mais qui concernent votre projet d’entreprise. Un kif, c’est un moment très intense qui vous a décroché un sourire ou vous a fait plaisir. Ce n’est pas forcément un exploit et ça doit se raconter facilement et en quelques mots seulement.

    Exemples de kifs : avoir des réponses à votre sondage, avoir défini votre client idéal, avoir échangé avec un client idéal de votre communauté, réussi à installer votre site WordPress, trouver l’identité visuelle de votre marque, trouvé l’idée de votre bonus, avoir des commentaires sous son article de blog, etc.

    En notant régulièrement ces kifs sur un carnet, vous entraînez votre cerveau à se brancher sur le positif et l’abondance.

    À force de, vous vous surprendrez à reconnaître toutes ces surprises dans la journée puis à les anticiper.

    Noter ces moments permet de faire une relecture en période de doute ou de baisse de moral.

    Voilà comment peut- on appliquer la psychologie positive pour booster son projet d’entreprise.

    Respectez vos valeurs, exploiter vos forces de caractère, suivez votre intuition, déterminer votre contribution dans ce monde et tenez un journal de gratitudes.

    Plus que n’importe quelle méthode, la psychologie positive confirme que c’est l’état d’esprit qui va faire toute la différence dans le succès de votre projet d’entreprise.

    Finalement, entreprendre c’est quoi ?

    C’est opérer des changements, c’est apprendre à se connaitre et surtout c’est organiser notre vie autour de ce que l’on est, de ce dont on a besoin, de ce qui nous épanouit au quotidien.

    Devenir entrepreneur, ce n’est pas seulement quitter le salariat pour être son propre patron mais c’est pour un changement de vie radical.

    Dites- moi en commentaire si vous croyez au bienfait de la psychologie positive pour mener à bien votre projet d’entreprise ?

    Si vous avez aimé l'article vous être libre de le partager :)
    %d blogueurs aiment cette page :