Le pouvoir de l’intuition dans le processus entrepreneurial est bien souvent trop négligé par la plupart des entrepreneurs.

Il est vrai que dans un processus entrepreneurial classique, il faut s’atteler à des exercices pratiques très concrets qui permettent d’évaluer la viabilité d’un projet ou non.

L’intuition est un outil que j’utilise de plus en plus dans ma nouvelle vie de maman entrepreneure. Je m’intéresse de plus en plus à la spiritualité, à l’écoute de soi et des autres dans un mécanisme parfois très pragmatique qu’est la création d’entreprise.

J’ai donc décidé d’écrire cet article dans le cadre de ma participation à l’évènement inter-blogueurs sur «l’intuition : mon guide au quotidien» organisé par Bastienne du blog Parents Enfants Connectés.

J’apprécie particulièrement son article sur les intelligences multiples qui admet que l’intelligence peut prendre des formes différentes et qu’il faut donc étudier le potentiel d’un individu en dehors de connaissances institutionnellement reconnues.  

Tout comme il est important d’admettre la légitimité de l’intuition comme outil décisionnel au quotidien.

On imagine souvent l’intuition comme étant cette petite voix qui nous murmure des choses dans le creux de l’oreille.

Celle qui bien souvent fait front avec notre raison. Un duel infernal qui nous torture l’esprit et nous tiraille parfois de tous les côtés.

Nous avons tendance à l’occulter car encore une fois cela résulte de fortes croyances limitantes que l’on nous a inculquées depuis notre plus jeune âge.

Nous sommes des êtres réfléchis, nous avons besoin de preuves, d’arguments concrets pour prendre des décisions.

Nous allons voir comment utiliser l’intuition et en quoi est- elle un outil puissant dans le processus entrepreneurial.

L’intuition, c’est quoi ?

D’après le Larousse, l’intuition est une « connaissance directe, immédiate de la vérité, sans recours au raisonnement, à l’expérience ».  C’est une manière de recevoir de l’information directe. L’intuition est davantage de l’ordre de la perception que de celui du raisonnement.

L’intuition est parfois difficile à cerner car elle peut prendre des formes différentes. Il peut être difficile de s’ouvrir à ses messages tellement cela peut se manifester de manière très fugace.

Parmi les manifestations on peut retrouver :

  • Un son ;
  • Une image ;
  • Un goût ;
  • Un parfum ;
  • Un frisson ;
  • Une vision.

On parle aussi parfois de pressentiment. Peut- être vous est- il déjà arrivé de vous retrouver face à une situation dans laquelle vous aviez soit ressenti un détachement, une énergie négative ou bien au contraire un sentiment euphorique, joyeux.

Vous n’en avez peut- être pas conscience mais votre intuition vous guide naturellement dans votre quotidien par pleins de manifestations différentes.

Pourquoi l’intuition est considérée comme un outil ?

L’intuition, bien utilisée peut agir comme un vrai GPS, c’est pourquoi je le qualifie d’ « outil ». C’est une boussole qui nous aide à prendre une certaine orientation plutôt qu’une autre.

Lorsque l’on se retrouve dans un processus entrepreneurial on est souvent paralysé par certaines prises de décisions. On doit faire des choix et parfois cela peut être un vrai casse- tête. Et c’est là que l’intuition peut jouer un grand rôle.

Exercice pratique :

  • Listez 3 évènements dans votre vie où votre intuition s’est exprimée.
  • Pour chacun d’eux, avez- vous écouté votre petite voix ? Quelles en ont été les conséquences ?
  • Pour chacun d’eux essayez de vous remémorer comment votre intuition s’est exprimée ?
  • Soyez attentif à vos sens, à votre corps et aux messages qu’il pourrait vous envoyer.
 

Pour ma part, dans mon projet entrepreneurial, mon intuition s’est exprimée à différents stades de mon avancé.

Tout d’abord au niveau de l’idée. La plupart du temps, c’est le point de départ qui paralyse tous les entrepreneurs débutants. Depuis toujours, on nous dit de faire des études de marché, de bien vérifier si l’idée est rentable et viable à différents niveaux.

Mais qu’est- ce que l’on fait de l’intuition ?

J’étais complètement bloquée jusqu’à ce que je sois plus réceptive à mon intuition qui m’a fait simplement  être  à  l’écoute de moi et des autres. Mon intuition me disait que j’avais les capacités d’aider les mamans à s’épanouir professionnellement et qu’elles avaient besoin de moi car elles étaient parfois dans une situation douloureuse.

J’ai ressenti des petits frissons, une certaine vibration qui me confortait  dans cette mission de vie qui était la mienne.

Mon intuition s’exprime également par rapport aux différentes personnes que je rencontre, des partenaires business, je suis naturellement attirée vers eux. Je ressens le potentiel de nos futures collaborations.

Lorsqu’il s’agit de suivre certaines formations aussi je fais appel à mon intuition. Je sais ce que cela va m’apporter et  les opportunités qui vont s’ouvrir.

Plus j’avance dans mon projet et plus je me rends compte que je n’ai pas spécialement besoin d’apprendre toutes les stratégies du monde mais simplement de faire confiance à mon intuition qui me guidera toujours dans mes décisions.

mediter

Pré- requis pour être à l’écoute de son intuition

Être à l’écoute de son intuition n’est pas toujours facile. En effet, on a tendance à nous apprendre à être des esprits raisonnés.

L’intuition suppose donc que l’on soit dans un état de réceptivité, de lâcher- prise.

La connexion à notre intuition demande un entraînement quotidien.

Les pensées négatives ou une mauvaise estime de soi peuvent faire barrage à l’intuition.

Il est important d’instaurer un rituel régulier.

Il faut méditer, être dans un environnement calme.

Il est bien de tenir un journal de bord de votre intuition afin de l’intégrer pleinement comme faisant partie de vos prises de décisions.

Pour aller plus loin avec les synchronicités de Jung

 

Des synchronicités existent lorsque plusieurs évènements sans lien de cause à effet apparent se manifestent simultanément et auxquels il est néanmoins possible d’attribuer une relation et donc un sens.

Par exemple, je ne peux plus honorer mon voyage à Bali pour des raisons financières. Le lendemain, dans la salle d’attente de mon médecin, je tombe sur un reportage photo sur Bali et je me rends compte que je vais passer à côté de quelque chose.

Repérer ces synchronicités permet de se questionner en profondeur, de trouver du sens et de réfléchir à sa trajectoire de vie afin de pouvoir procéder aux réajustements nécessaires si besoin.

Pour devenir plus sensible aux synchronicités, je vous conseille de pratiquer la pleine conscience et de conserver des traces en écrivant.

Et voilà comment aujourd’hui dans mon processus entrepreneurial j’essaie de prendre en considération mon intuition et comment j’essaie de l’intégrer dans toutes mes prises de décisions.

Ce n’est pas simple car finalement écouter son intuition revient au fait de se faire confiance, d’accepter et d’assumer ses pensées, ses idées et de croire en ses capacités de réussite.

Comme dirait Bouddha « nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées nous bâtissons notre monde ».

Et vous, dites- moi en commentaire si vous utilisez l’intuition comme un outil de prises de décisions dans votre quotidien ?

Si vous avez aimé l'article vous être libre de le partager :)
%d blogueurs aiment cette page :