S’il y a bien une chose qui occupe toutes les pensées d’un entrepreneur, c’est bien la gestion du temps.

Et cela est encore plus vrai lorsque l’on est une maman entrepreneure du web. D’ailleurs, dans un précédent article sur comment s’organiser lorsque l’on est une maman entrepreneure du web, j’avais donné quelques pistes d’organisation.

La loi de Parkinson a été révélée par Cyril Northcode Parkinson paru en 1555 dans un article publié dans The Economist.

Cette loi fait suite à une étude sur le travail, réalisée au sein de l’administration britannique dans deux ministères différents. Il fait le constat que si vous fixez un délai d’une semaine pour réaliser un travail, ce temps sera entièrement utilisé. De la même manière que si vous donnez un délai d’un mois.

Il compare cette loi à la loi des gaz. En effet, si vous diffusez du gaz dans 30m2, celui- ci occupera les 30 m2. De même, si vous diffusez du gaz dans 10m2, celui- ci occupera 10m2.

Pour le travail c’est pareil, le volume d’heures que vous prévoyez pour effectuer une tâche sera utilisé.

Nous allons voir les grands principes de la loi de Parkinson et comment l’appréhender.

Loi de Parkinson : quel est le principe ?

 

Parkinson a démontré que plus la charge de travail des fonctionnaires de l’administration publique britannique était importante et plus le besoin en recrutement est grand. Et les nouvelles recrues vont avoir besoin d’être formées et managées.

De la même manière, plus le besoin en personnel est grand, plus le volume de travail sera important.

On peut appliquer ce fonctionnement également à n’importe quelles autres  entreprises.

Le personnel d’une PME avec peu de personnes, consacrera tout son temps à la production, vente, marketing, relation clients. Inversement dans une grosse multinationale, il y aura quelques personnes qui vont gérer les tâches liées au cœur de métier et une grosse partie qui vont gérer le fonctionnement interne avec les recrutements, les formations, la gestion des locaux, etc.

Ce fonctionnement impact énormément sur la productivité des entreprises.

Cette loi impact également notre propre productivité car elle peut s’appliquer à divers paramètres qui conditionnent notre vie.

Comment appréhender la loi de Parkinson ?

 

Se créer un environnement de travail aéré :

 

Plus on a de la place et plus on à tendance à entasser des choses. Par exemple, depuis que j’ai pris l’habitude de travailler sur la table du salon et non plus sur mon petit bureau, je me rends compte que j’empiète tout cet espace un peu plus chaque jour. Des livres, des stylos, des post- it, des cahiers, etc.

Résultat, l’espace qui me paraissait important au départ est en train de m’étouffer jour après jour.

La notion d’espace de travail peut aussi être applicable à votre espace mémoire de votre ordinateur et de votre téléphone.

Combien avez- vous téléchargé d’applications dont vous n’avez jamais eu l’utilité ?

Combien avez- vous créé de nouveaux dossiers sur votre ordinateur alors que des dossiers n’ont plus de validité depuis 10 ans ?

Combien avez- vous téléchargé d’ebook gratuit sans avoir consulté les précédents ?

Nous sommes dans l’ère de la surconsommation et donc nous sommes dans un système d’accumulation qui sans s’en rendre compte nui considérablement à notre énergie et à notre productivité.

On se sent alourdi de tout un tas de choses très souvent inutiles.

Essayer de faire l’exercice suivant :

  • Dès que vous téléchargez une nouvelle application, il faut en supprimer une en contrepartie.
  • À chaque fois que vous créer un nouveau dossier, il faudra en supprimer un. Appliquer cette méthode pour beaucoup d’autres choses.

 

S’imposer des dates plus courtes voir urgentes :

On a toujours tendance à se laisser plus de marge pour réaliser un projet ou une action, ce qui donne la part belle à la procrastination.

On aura toujours envie de peaufiner, changer un détail parce que l’on se sait dans les temps !!

Il est préférable de s’imposer des délais qui vous semblent moins réalistes pour pouvoir passer à l’action très rapidement. Si vous vous donnez plus de temps que prévu vous allez être tentées d’effectuer des actions qui en réalité n’ont pas d’impacts concrets.

 

 

gérer-son-temps

Ne pas réaliser des investissements à hauteur de nos possibilités :

 

Lorsque l’on est entrepreneur, on garde une partie de notre chiffre d’affaires pour les investissements futurs, que cela soit pour acheter du matériel, des logiciels, ou encore pour des formations.

Aujourd’hui, il y a tellement de nouveaux outils qui sortent toutes les semaines qu’il est très alléchant de vouloir tous les tester.

Le problème, c’est que cela coûte de l’argent et qu’il va falloir investir de façon pertinente.

Investir = gain en temps, efficacité et donc en gain d’argent.

Au bout de quelques années, vous allez vous rendre compte que vous avez enchaîné les achats ou les abonnements pour les outils, sans même les exploiter dans leur juste utilité.

Mieux vaut savoir utiliser parfaitement bien un outil plutôt que de perdre du temps à essayer d’en maîtriser un nouveau.

Je ne parle même pas des formations, surtout si vous êtes victime du syndrome de l’imposteur, vous allez avoir envie de vous former sur tout est n’importe quoi pour rassurer votre légitimité.

Combien avez- vous acheté de formations sans avoir fini voir pire jamais regarder les formations précédentes ?

Vous aussi, vous avez sauté sur l’occasion ce jour- là car il y avait un code promo ?

Les formations représentent une grosse partie des charges lorsque l’on débute dans l’entrepreneuriat, là aussi il est vraiment nécessaire de se questionner sur la pertinence d’une formation et elle doit répondre à un besoin à l’instant T est non pour un futur plus ou moins proche.

Faites les exercices suivants :

  • Lorsque vous avez envie de vous abonner à un nouvel outil, demandez- vous si vous n’utilisez pas déjà un outil à peu près similaire. Est- ce que ce nouvel outil répond à un besoin qui pourrait résoudre un problème très handicapant dans votre business qui vous fait perdre du temps et de l’argent.
  • Lorsque vous souhaitez investir dans un nouvel ordinateur, demandez- vous pour quelles raisons ? avez- vous besoin d’une mémoire plus importante, d’une taille d’écran plus grande ?
  • Lorsque vous voyez passer une formation avec un code promo, demandez- vous si elle répond à un besoin précis qui vous bloque en ce moment même ou si ne sait-on jamais cela pourra me servir dans le futur ? Est- ce que cela m’apporterait une compétence indispensable pour la bonne marche de mon business, est- ce que cela me permettrait de franchir un cap supérieur? Quel est mon niveau de besoin ? Quel impact immédiat, je vais pouvoir en tirer ? Et surtout, si je n’ai pas finit la formation précédente, la réponse est strictement négative.

La loi de Parkinson est à mon sens une loi à avoir toujours en tête pour faire les bons choix et ainsi gagner en temps, en productivité et en argent.

Lutter aujourd’hui contre toute cette abondance, n’est pas chose facile. Il faut vraiment se faire violence pour ne pas céder à la tentation.

Vous n’avez qu’à regarder du côté de vos placards, de votre frigo, de votre ordinateur pour en faire le triste constat.

Sans doute, le minimalisme est une des clefs de la réussite.

Et vous dites- moi en commentaire, est- ce que vous êtes victime de la loi de parkinson ? Quelle est la tentation qui vous fait tomber dans l’accumulation ?

Si vous avez aimé l'article vous être libre de le partager :)
%d blogueurs aiment cette page :